Animé par l’INPI et Questel, cet atelier avait pour objectif d’évaluer la possibilité de chaîner des données PI autour d’un actif et définir des nouveaux services à partir des données croisées.

L’ouverture à venir des données de la jurisprudence française permettra à moyen terme de disposer en Open Data de l’ensemble des décisions de justice rendues en matière de propriété intellectuelle. Les possibilités de croisement de ces données ouvertes avec les données relatives aux titres de PI laissent envisager la création de nouveaux services numériques pour rendre plus accessible la propriété intellectuelle, notamment à partir des technologies de la justice prédictive.

Présentation de la restitution de l’atelier sur le framagit PI Legal Tech 

#Hackathon #PILegalTech

Une publication partagée par Seraphin Tancrède (@seraphin_tancrede) le

Réutilisation autorisée sous licence CC-by-NC– Crédits: Jean-René Tancrède / Seraphin Editions

#Hackathon #PILegalTech

Une publication partagée par Seraphin Tancrède (@seraphin_tancrede) le

Réutilisation autorisée sous licence CC-by-NC– Crédits: Jean-René Tancrède / Seraphin Editions

There are currently no comments.